Le plus grand concessionnaire Nissan au pays

12 août 2019
Marie Gagnon

En janvier prochain, Ste-Foy Nissan deviendra le plus grand concessionnaire Nissan au pays. La concession située rue John-Molson passera en effet de 20 000 pieds carrés à 63 000 pieds carrés  en transportant ses pénates sur l’avenue Watt, dans un bâtiment occupé tour à tour par un supermarché Maxi et le centre de cueillette d’Ikéa. Le cout de l’opération, qui s’élève à 16 millions de dollars, inclut l’achat de la bâtisse de 83 000 pieds carrés et sa mise à niveau en fonction des besoins du concessionnaire et des exigences de la marque. Les travaux débuteront en septembre pour prendre fin le 31 janvier prochain.

« On avait ce projet en tête depuis cinq ans, mais pendant qu’on le montait, Ikéa a loué l’édifice pour cinq ans, explique Luc Beaudoin, copropriétaire de la concession Ste-Foy Nissan avec Prime Roberge. On a réactivé le projet le printemps dernier, quand Ikéa a quitté les lieux. Il était temps : de gros travaux sont en cours sur l’autoroute Henri-IV, près de notre emplacement actuel. Sur quatre sorties, trois sont fermées. C’est une catastrophe sur le plan de l’accessibilité, mais aussi de la visibilité, avec les montagnes de terre, de gravier et de roche qui sont entassées tout près. »

 

Il précise que cet investissement permettra de tripler la superficie de la concession. « On aura 20 000 pieds carrés en réserve, qui seront entre-temps loués, dit-il. On pourra éventuellement les récupérer pour s’agrandir. » Mais avant d’en arriver là, Ste-Foy Nissan doit d’abord aménager le bâtiment désaffecté, une tâche confiée à Garoy Construction.

 

L’entrepreneur de Québec devra notamment mettre aux normes le bâtiment existant selon les spécifications des concepteurs de la firme PMA Architectes. Il s’agit en gros de refaire les installations électriques et de plomberie, de modifier le système de chauffage, qui sera alimenté au gaz, et d’adapter le système de sécurité incendie. Il devra également créer des pentes dans le futur atelier mécanique afin de construire des caniveaux de drainage.

 

Le design intérieur, signé Sophie Lemelin, respectera le standard Nissan Retail Environment Design Initiative (NREDI) 2.0. C’est dire que le nouvel environnement sera constitué principalement d’une aire ouverte où l’on retrouvera, en plus de la salle d’exposition et des bureaux des vendeurs, un espace clients, une zone pour les enfants et un centre de design. « Présentement, le bâtiment n’a qu’une grande porte en façade, précise Luc Beaudoin. Toute la devanture sera remplacée par des murs-rideaux qui se prolongeront en partie sur les côtés. Quant au parement de tôle, il sera conservé et repeint. »

 

Cet article est paru dans l’édition du 27 juin 2019 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.